Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Motormag | October 20, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

A comme A part !

A comme A part !
admin
  • On September 11, 2013

La placide citadine monovolume de Mercedes s’est muée en une belle compacte deux volumes virile et musclée, tout du moins pour cette version haut de gamme A 250 Sport.

 

Mercedes était le seul constructeur allemand premium à proposer des monospaces dans sa gamme. Un type de véhicule qui plaisait puisque les Classe A et Classe B se sont vendues à plus de 3 millions d’exemplaires depuis 1998. Mais le ralentissement des ventes de cette catégorie (au profit des SUV ou des compactes classiques) a obligé Mercedes à changer son fusil d’épaule en revenant à des véhicules plus “conventionnels”. La récente Classe B limitait le changement en adoptant une carrosserie de simili monospace sur une plate-forme de berline. Et c’est cette même plate-forme qui a servi pour la nouvelle Classe A. Oubliez définitivement la précédente car la nouvelle Classe A est une compacte aux allures de coupé. Basse sur la route, avec un long capot et une surface vitrée réduite, cette “Classe A” a une allure folle quel que soit le modèle. Plus conventionnelle dans sa version “standard” et très proche d’une BMW Série 1 dans sa philosophie même si stylistiquement beaucoup plus travaillée, elle devient carrément un objet de désir qui fait tourner toutes les têtes, aussi bien hommes que femmes, dans cette version Sport dont les détails rendraient jaloux n’importe quel concept-car.

A commencer par cette incroyable calandre “diamant” au milieu de laquelle l’étoile semble flotter seulement maintenue par une fine barre alors que la calandre “standard” en compte deux. Les boucliers très travaillés du pack sport accentuent l’esprit sportif de la “A 250”. Tout particulièrement les lignes rouges qui soulignent la jupe du bouclier à l’avant et le simili diffuseur qui intègre les deux sorties d’échappement à l’arrière. Les petites aérations verticales qui les encadrent jouent un rôle primordial dans la réussite visuelle de l’arrière.

De profil, on retrouve le double pli caractéristique repris de la Classe B. Pour plus d’agressivité et de sportivité la ceinture de caisse haute, mais peu marquée, induit une faible surface vitrée et des panneaux de portes imposants. Dans le même but, pare-brise et lunette arrière sont réduits à leur plus simple expression, ce qui n’aide pas vraiment la visibilité ¾ arrière, mais quelle look !

Enfin, les phares à LED avec des projecteurs directionnels finissent de marquer la personnalité agressive de la “A”. Détail qui tue : la bague rouge autour des lentilles xénon !

En ouvrant la portière, on remarque tout d’abord de très beaux sièges baquets, puis le regard se pose sur cette planche de bord incroyable. Recouverte de cuir avec surpiqures rouges dans sa partie supérieure, elle adopte les fameuses bouches d’aérations rondes (elles aussi cerclées de rouge) découvertes dans la SLS. La bande centrale est recouverte d’un plastique dont l’effet carbone manque un peu de classe, mais l’impact visuel est bien là.

L’instrumentation présente un fond à damier gris avec des aiguilles rouges, repris lui aussi à la SLS. Le volant en cuir est surpiqué de rouge, tout comme les baquets et les ceintures rouges parachèvent cette ambiance résolument sportive. La finition générale est excellente, aussi bien en terme de matériaux que de qualité de fabrication. Deux détails nous dérangent un peu : l’écran multimédia semble avoir été ajouté à cet endroit faute de mieux et la console centrale intégrant l’accoudoir et la molette de commande du multimédia présente un plastique dur peu agréable au toucher.

Pour le reste le cockpit de la Classe A est une véritable réussite esthétique qui laisse les concurrentes Audi et BMW sur le carreau.

Dommage que l’habitabilité n’ait pas fait l’objet d’une attention plus poussée. En effet, l’espace aux jambes à l’arrière est insuffisant, surtout si le conducteur est de grande taille. En outre, les sièges baquets prennent plus de place que des fauteuils conventionnels. La Classe A “standard” fait donc un peu mieux.

Submit a Comment

Object moved

Object moved to here.