Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Motormag | October 20, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

Ambitieuse !

Ambitieuse !
admin
  • On August 12, 2013

Après avoir envahi la catégorie des petites cylindrées avec des succès différents, voilà que les motos chinoises s’attaquent aux grosses cylindrées.

Remontons 4 ans en arrière, quand il était encore possible d’acheter une belle japonaise de 750 cc pour à peine Rs. 450,000. Le marché de la moto était florissant, ce qui a incité certains importateurs à investir dans de plus grands et plus beaux showroom avec toujours plus de modèles et d’équipements.
Malheureusement pour eux, quelqu’un n’a pas apprécié ce succès et a décidé de multiplier par deux le duty sur les grosses motos. Un modèle qui se vendait à Rs. 450 000 coûte aujourd’hui plus de Rs. 600 000.  Dans ces conditions, le marché de la moto s’est effondré, puisque les nouveaux prix découragent les acheteurs et que les motos d’occasions se revendent presque au prix du neuf avant réforme. Finalement, les 100 % de duty ramènent moins à l’Etat que les 45 % précédents.
C’est donc dans un contexte morose qu’une bonne nouvelle a rapidement fait le tour des passionnés des deux-roues : un importateur serait en train de commercialiser une 650 cc pour moins de Rs. 300,000 ! Ni une, ni deux, nous attrapons notre téléphone et organisons un essai de la bête !
Pas la peine d’entretenir le suspens, commençons par la première information, il s’agit d’une moto chinoise de la marque CFMoto.
Cette marque n’est pas inconnue et déjà bien implantée sur un certain nombre de marchés dans le monde : Chine, Europe, Amérique du Nord et du Sud, Afrique, Australie et maintenant Maurice. CFMoto existe depuis 20 ans et a toujours été spécialisé dans la fabrication d’engins motorisés. La production actuelle se compose d’engins de loisirs (quad, buggy), de motos et de scooters.
La petite dernière de la marque, est un joli petit roadster : la 650 NK.
Niveau look, on peut dire que pour une fois, une chinoise ne ressemble à aucune autre moto. Enfin, dans son ensemble, car si on regarde de plus près et que l’on détaille chaque pièce, la 650 NK est en fait une synthèse de différentes motos bien connues. On retrouve ainsi un pot d’échappement court façon Honda Hornet, des écopes de radiateurs façon Kawasaki Z 750 en plus acérées, ainsi qu’un cadre et un bras oscillant tout simplement piqués à l’ER-6n. Cela dit, le résultat est plutôt convaincant. Les lignes sont tendues et l’allure agressive et massive. D’ailleurs, elle profite d’un gabarit valorisant et ne laisse planer aucun doute sur sa cylindrée. Plus originale, la partie avant évoque une tête de robot façon Transformers, plutôt un méchant d’ailleurs. Quant à la partie selle et coque arrière, le style massif manque un peu de subtilité, mais a au moins le mérite de proposer un look inédit. La bonne surprise, ce sont les jantes dont le dessin très travaillé et affiné des 5 branches est vraiment superbe. En définitive, cette CFMoto risque bien de séduire juste par son style. Mais qu’en est-il de ses autres prestations ?
Mécaniquement, il s’agit ni plus ni moins d’une copie de la Kawasaki ER-6n. Histoire de ne pas se louper, les Chinois se sont tout simplement inspirés de celle qui cartonne partout en Europe sur le marché des petits roadsters. Même si le mot “inspiré” est ici quelque peu galvaudé. En effet, la 650 NK reçoit le même cadre diamant tubulaire en acier avec moteur porteur, ainsi que le même bras oscillant. Comme sur la ER-6n, ces pièces reçoivent une peinture différente selon la couleur de moto choisie. La finition rouge de notre modèle est d’ailleurs tout à fait sympathique. On retrouve aussi la même partie cycle, avec une fourche télescopique non réglable de 41 mm à l’avant et un amortisseur en position latérale pour l’arrière. Elle reprend les disques wave et les étriers 2 pistons à l’avant de la japonaise.
Le moteur suit la même logique. Il s’agit du même bicylindre parallèle de 649 cc que la Kawa. Celui-ci développe 70 chevaux à un régime maximum de 9000 tr/min.
Bref, enlevez toutes les pièces de carrosserie et vous vous retrouverez avec un double de la Kawasaki ER-6n. Vu le succès commercial et la simplicité de conception de cette dernière, on comprend que CFMoto ait décidé de s’en inspirer pour lancer sa première moto routière.
Du coup, la 650 NK est une moto très facile à prendre en main. Sa position, tout d’abord, est tout ce qu’il y a de plus naturel. La selle, pas trop haute, (795 mm) et surtout bien creusée permet de garder les talons au sol aisément et le guidon relevé et bien large n’oblige pas le pilote à se pencher exagérément. Les cale-pieds sont à la bonne hauteur mais un poil trop en arrière pour obtenir une bonne assise, ils sont plutôt adaptés à une position plus dynamique.
La place passager est tout à fait utilisable avec deux grosses poignées de maintien bien accessibles sur les côtés et des cale-pieds assez bas pour ne pas être recroquevillé.

Submit a Comment

Object moved

Object moved to here.