Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Motormag | August 15, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

E-business

E-business
admin

La Mercedes Classe E, nom de code W212 est la quatrième génération de Classe E depuis son lancement sous cette appelation dans les années 90.

Cette nouvelle déclinaison de la Classe E tient plus d’un restylage que d’une vraie nouveauté. C’est au niveau de la face avant qu’apparaît le plus nettement son face lift avec les magnifiques phares à LED, en option malheureusement. Les clignotants semblables à une ligne de gouttes de lumière donnent un côté terriblement high-tech à la voiture. La technologie des LED est mêlée à celle de la fibre optique pour un résultat quasi futuriste. Les designers de la marque de Stuttgart ont beaucoup travaillé la face avant en choisissant pour la première fois en quatre générations de Classe E, d’abandonner les doubles phares, signature même des Classe E. Le restylage de 2013 a laissé place à des phares monoblocs qui donnent une sensation de légèreté et de fluidité. absente de la précédente Classe E. Sinon, dans son ensemble, la voiture reste dans l’esprit des Classe E. Un long capot, un profil sobre et un arrière massif font de la Classe E une voiture dont l’esthétique brille par sa sobriété. Plus dynamique, notre modèle d’essai était équipé du pack AMG qui comprend des boucliers avant et arrière spécifiques ainsi que des bas de caisse élargis accentuant son style agressif. Les dimensions de cette routière sont généreuses. Avec une hauteur de 1,47 mètre, une largeur de 1,85 mètre et une longueur de 4,87 mètres, force est de constater que cette Classe E joue dans la cour des grands. Avec un empattement de 2,87 mètres, la Classe E laisse présager une conduite plus posée que sportive, mais aussi un confort et une habitabilité digne de son patrimoine génétique.
En effet, la prise en main de la Classe E se fait tout en douceur. Le volant multifonction, offre un toucher au confort très agréable. La position de conduite s’avère excellente même si on aurait apprécié que le réglage en profondeur de l’assise soit électrique. Les places arrière, sont accueillantes en largeur et en hauteur sous plafon, mais sont étonament plutôt limitées en longueur aux jambes surtout compte tenu des dimensions généreuses de la Classe E. Malgré tout, deux adultes voyageront très confortablement. La sellerie est moelleuse et profonde : un véritable cocon pour votre séant. La meilleure place pour apprécier les qualités de la Classe E reste l’arrière. Et si les finances vous le permettent, optez pour un chauffeur !
En ce qui concerne l’équipement, la plupart des technologies de sécurité et de confort Mercedes sont disponibles sur cette Classe E. Il vous faudra cependant puiser dans le catalogue d’options.
Déception au niveau de l’interface multimédia qui équipait notre modèle. Le système et son écran de contrôle semblent un peu dépassés surtout par rapport à ce que propose la concurrence et l’absence du Bluetooth audio surprend à ce niveau de prix. Dommage que la marque à l’étoile n’ait pas choisi de remplacer un système qui a plus de 5 ans maintenant. Néanmoins, la qualité acoustique de la sono est très satisfaisante.
L’ergonomie générale de l’habitacle est très bonne, ce qui rend l’utilisation des différentes commandes très aisée.
Au chapitre routier, la Classe E n’a jamais eu de prétentions sportives et sa conduite se fait en douceur. En fait, elle privilégie le confort des occupants et fait de chaque trajet un moment de détente grâce à une insonorisation exceptionnelle et un amortissement prévenant.

Submit a Comment

Object moved

Object moved to here.