Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Motormag | October 20, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

Il va dépoussiérer son segment !

Il va dépoussiérer son segment !
admin

Le best-seller “low-cost” de Renault (ou Dacia selon le marché) débarque enfin à Maurice. Où qu’il soit passé, le Duster a fait trembler la concurrence. Tout laisse à penser que ses rivaux mauriciens ne voient pas son arrivée d’un très bon œil.

Le Duster est commercialisé en Europe sous la marque Dacia. Ce modèle est d’ailleurs construit en Roumanie, mère patrie de Dacia. Le Duster que nous recevons à Maurice est badgé Renault et vient d’Inde. C’est juste une question de type de marché et de situation géographique. Ceci étant dit, le Renault Duster, donc, fait les beaux jours du groupe français au pays de Gandhi où il a raflé 18 récompenses (un record) depuis son lancement en juillet 2012 avec comme point d’orgue le titre de “voiture de l’année 2013”. Dans le monde, le Duster est tout simplement le véhicule le plus vendu du groupe Renault loin devant la Clio 4. Il faut aussi savoir que 75 % des Duster vendus depuis le début de l’année l’ont été sur des marchés émergents (comme Maurice) particulièrement friands de ce type de véhicule polyvalent à bas prix, ce qui, à priori, lui prédit une belle carrière sur le marché mauricien.
Le Duster est un SUV compact que l’on pourrait qualifier de “basique”. Il retrouvera sur sa route des références comme le Nissan Qashqai ou le Peugeot 3008.
Le look du Duster est à notre sens un de ses points forts. On ne le qualifiera pas de belle voiture, mais son style massif, robuste, aventurier, simple et pratique colle à la perfection avec l’image que le Duster doit renvoyer au public : celle d’un véhicule prêt à affronter la jungle urbaine, lutter contre la puissance destructrice de vos enfants, transporter les courses du mois, aller faire une balade en pleine nature, garder un coût d’entretien raisonnable et une fiabilité à toute épreuve, etc.
Plus que ses concurrents, il met en avant un style de baroudeur avec ses boucliers en plastique noir mat et une garde au sol que l’on estime assez élevée au premier coup d’œil. Estimation confirmée par la fiche technique qui dévoile que le Duster dispose de 21 cm de garde au sol soit autant qu’un Jeep Grand Cherokee, une référence chez les tout-terrain. En outre, ses porte-à-faux avant et arrière quasi inexistants, dégagent des angles d’attaque et de fuite tout à fait étonnants, qui rendraient jaloux certains franchiseurs purs et durs. Finalement, seule la transmission à deux roues motrices (traction) de série va limiter ses capacités à vraiment s’aventurer dans des endroits inaccessibles. Mais si le sol est sec, vous pourrez quand même aller là où la plupart des SUV n’oseraient même pas poser les roues. De plus, mais nous y reviendrons, la souplesse de la suspension et les gros pneus mixtes montés de série parviennent à préserver le confort des occupants même sur les chemins les plus défoncés.
Par contre les origines “low-cost” du Duster, globalement plutôt discrètes, sont trahies par quelques détails comme le bruit d’ouverture ou de fermeture des portes ou, plus évident, par la présentation et l’habillage de l’habitacle.

Submit a Comment

Object moved

Object moved to here.