Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Motormag | October 20, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

Jamais deux sans trois

Jamais deux sans trois
admin
  • On August 23, 2013

Le gros SUV Hyundai revient sur le devant de la scène, étrennant enfin la nouvelle identité stylistique de la marque coréenne. Pour cette troisième génération, pas de “ix”, il conserve le nom qui lui a été donné à la naissance : Santa Fe.

2.560.000 … Non, ce n’est pas son prix, mais le nombre de Santa Fe de première et seconde génération qui ont trouvé preneurs depuis le lancement de ce modèle en 2000. Son côté robuste, ses tarifs raisonnables, ses motorisations convaincantes, son équipement riche et ses aspects pratiques avaient séduit un grand nombre.

La réussite de cette troisième génération est une priorité pour Hyundai qui compte sur son nouveau Santa Fe pour augmenter encore ses parts de marché. Il aura pour mission de ratisser plus large en touchant une clientèle jusque-là habituée aux monospaces, ainsi que tous ceux hésitant entre un SUV premium de base et un SUV généraliste très bien équipé.

Niveau look, rarement trois générations auront été aussi différentes. On se rappelle du premier Santa Fe dont le style “particulier” avait dicté celui du Tucson de première génération. Puis, en 2007, le Santa Fe de seconde génération qui inaugure un nouveau style plus dans l’air du temps inspiré du VW Touareg. Cependant, avec la renaissance stylistique de Hyundai, le Santa Fe II commençait à dater et ne s’intégrait plus dans la gamme renouvelée, surtout depuis l’apparition du ix35 qui remplaçait fort avantageusement le Tucson.

Tout le monde attendait alors le futur ix45 qui allait assurément remplacer le Santa Fe, sauf que le marketing allait en décider autrement car l’importance du Santa Fe pour Hyundai était telle que la décision fut prise de conserver son nom connu dans le monde entier.

Le Santa Fe III donc, dévoile un tout nouveau style sans aucun lien avec la deuxième génération. Pour l’air de famille, il faut plutôt se tourner vers les autres modèles actuels de la marque. La partie la plus distinctive est évidemment la calandre hexagonale, mais on retrouve aussi certaines similitudes dans la forme des feux, surtout ceux de la dernière i30 pour l’arrière. Pour le reste, il faut bien admettre que le Santa Fe III est une voiture entièrement nouvelle.

Les courbes mollassonnes auxquelles nous étions habitués laissent place à des lignes tendues et à une carrosserie beaucoup plus massive. Les boucliers sont agressifs, ainsi que les phares qui présentent la particularité, voire l’originalité d’utiliser une lentille de forme carrée.

Globalement, le nouveau Santa Fe séduit par son style tranchant, mais aussi par sa finition extérieure. La peinture est de belle qualité et les assemblages semblent très sérieux. Les quelques touches de chromes et ses belles jantes ajoutent à son côté haut de gamme. Il s’agit donc d’un véhicule visuellement plutôt gratifiant

A l’intérieur, le constat est un peu différent. Le style évolue radicalement avec un planche de bord inspirée de celle du ix35, donc bien plus moderne. La première impression est vraiment bonne. Le toucher du volant est très agréable, la partie supérieure de la planche de bord reçoit des plastiques souples et ici aussi les assemblages sont vraiment convaincants. Malheureusement, la qualité perçue n’est pas encore au niveau de la concurrence européenne. En cause : encore trop de plastiques durs et des inserts qui, au lieu d’habiller l’habitacle en lui donnant une touche d’originalité, de sportivité ou de luxe, gâchent le tableau avec leur côté “cheap”. Cependant, il faut relativiser. Le Hyundai Santa Fe est largement au niveau de ses concurrents japonais, faisant même mieux qu’un certain nombre que je ne citerai pas …

C’est en terme de vie à bord que le Santa Fe frappe un grand coup. La plupart des SUV généralistes tentent de s’inspirer des monospaces pour leur modularité et leurs aspects pratiques. A ce petit jeu, le nouveau Santa Fe s’en sort vraiment très bien.

Submit a Comment

Object moved

Object moved to here.