Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Motormag | October 20, 2018

Scroll to top

Top

No Comments

Taureau Allemand

Taureau Allemand
admin

En attendant d’essayer les autres versions plus “raisonnables”, le nouveau BMW X5 fait une entrée fracassante avec cette première déclinaison M50d.

Il est de coutume de servir les meilleurs vins en premier. En vous présentant le BMW X5 M50d en premier, c’est un peu ce que nous faisons car même s’il s’agit d’un diesel, le M50d est pour l’instant la version la plus exclusive du X5 en attendant le possible X5M. En effet, même si la version 50i est plus puissante, le 50d est le seul à recevoir d’origine un package M Performance.
Ce nouveau X5 est donc la troisième génération du fameux Sport Activity Vehicle lancé en 2000. A l’époque le postulat était simple : il fallait créer un 4×4 avec un comportement dynamique de berline. Un durcissement excessif des suspensions le permettait, mais en contrepartie, le confort devenait très relatif. La seconde génération atténuait ce problème, mais le X5 était toujours considéré comme très ferme. L’objectif de cette troisième génération était de pousser encore plus loin les performances de l’engin tout en le rendant beaucoup plus confortable. Un pari osé mais nécessaire pour revenir au niveau d’une concurrence de plus en plus agressive Porsche Cayenne et Range Rover Sport en tête.
Visuellement, le nouveau X5 gagne en présence et ce, quelle que soit la finition choisie entre les deux disponibles : Pure Experience ou Pure Excellence. La première adopte un visuel plus agressif avec une impression de puissance plus marquée, quand la seconde joue plus la carte du luxe et de l’élégance.
Le M50d adopte pour sa part le pack M Sport qui comporte des boucliers avec prises d’air plus grandes, des bas de caisse couleur carrosserie en lieu et place des marche pieds ou bas de caisse en plastique, des arches de roues proéminentes, des rétroviseurs peints en gris, des jantes spécifiques et un certain nombre de petits logos “M”. Malgré tout, le X5 M50d reste plutôt discret car ses artifices sont parfaitement intégrés. Fort intelligemment, il laisse le côté tapageur aux futures potentielles versions essence revues par Motorsport. Ici, point de “bling-bling”, mais juste une forte présence et un équilibre idéal des volumes. Pour vérifier l’impact que ce X5 a sur les autres usagers de la route, une excursion sur l’autoroute mettra en évidence l’agressivité de la face avant et de son regard perçant à LED qui à eux seuls, incitent les gens à se ranger en vitesse lorsque vous arrivez. Les dimensions massives et surtout cette hauteur de capot sont vraisemblablement aussi en cause. A ce sujet d’ailleurs, le nouveau X5 s’est affiné. Certes, il gagne 3 cm en longueur, mais il en perd 7 en largeur et 1 en hauteur. Fort heureusement, malgré ces dimensions plus élancées, il réussi à être bien plus agressif et impressionnant que le précédent grâce aux modifications esthétiques, à l’image de la nouvelle calandre dont les “naseaux” ont encore grossi pour occuper la totalité de l’espace entre les phares. Du coup, le capot n’intègre plus la calandre. Celle-ci reste fixe lorsque vous soulevez le capot.
Les modifications intérieures concernent principalement la finition avec un grand pas en avant dans la qualité perçue. Considéré comme un utilitaire luxueux à ses débuts, le X5 est devenu une véritable limousine. Nul doute que le Range Rover a servi d’exemple ou d’inspiration tout du moins. Les progrès réalisés par le X5 sont impressionnants. Evidemment notre véhicule d’essai représente le haut de gamme du modèle et ça se voit. Le cuir recouvre toute la planche de bord et les matériaux sont précieux. Quant aux ajustements ils sont simplement parfaits.
L’habitacle du nouveau X5 est encore plus lumineux et vaste que le précédent. Les surfaces vitrées sont généreuses, et l’aménagement semble dégager plus d’espace. En effet, la longueur aux jambes est excellente pour un SUV. Même la place centrale arrière offre une certaine aisance. En outre, pour les quatre autres places, le confort atteint enfin des sommets. Admirez la magnifique sellerie aussi moelleuse qu’ergonomique.
L’équipement de ce modèle était tout simplement pléthorique et l’énumérer prendrait trop de temps ici. Remarquez, à presque Rs. 10 millions l’unité, on est en droit d’attendre ce qui se fait de mieux.
Mais qu’en est-il des progrès en terme de confort d’amortissement ?
Sans hésitation, c’est bien mieux. Nous relativiserons juste notre jugement étant donné que ce modèle M Performance est volontairement durci pour favoriser son caractère sportif. Mais indéniablement le nouveau X5 est plus confortable que le précédent. Chose que nous confirmerons définitivement une fois, une version “standard” essayée. En attendant, ce X5 M50d offre une filtration très satisfaisante malgré les suspensions raffermies, les pneus taille basse et le poids supérieur de cette version. Avec 2265 kg, le M50d est le plus lourd des X5 et malgré tout il est aussi le plus efficace. Pour autoriser de telles performances, les renforts sont nombreux et toutes les pièces sont maximisées de manière à résister aux fortes sollicitations que le pilote est en droit de demander à un engin de ce type.

Submit a Comment

Object moved

Object moved to here.